Jeunes populaires Alsace

Débats d'Alsaciens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Auschwitz...était-on au courant ?

Aller en bas 
AuteurMessage
adrien

adrien

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 27/09/2006

Auschwitz...était-on au courant ? Empty
MessageSujet: Auschwitz...était-on au courant ?   Auschwitz...était-on au courant ? Icon_minitimeJeu 12 Oct - 20:50

Photos d’Auschwitz

Aout 1944. A 4500 mètres d’altitude, un pilote allié effectue une mission de reconnaissance dans le sud de la Pologne. Son objectif ce jour-là : une usine. Au retour, le pilote remet les pellicules de ses caméras aux services chargés de les décrypter. Il ignore alors que, par hasard, il vient de photographier le plus terrible des camps d’extermination : Auschwitz. Des photos d’une précision incroyable. Des photos qui, comme le raconte Lucy Carter dans son documentaire « infrarouge » diffusé sur France 2 le 8 octobre dernier, ont été rapidement classées et rangées au fond d’un tiroir.
Soixante ans après, les mêmes questions subsistent :
Quand les alliés ont-ils réellement compris ce qui se passait à Auschwitz ?
Pourquoi n’ont-ils rien tenté ?
Dès le mois de mai 1942, les gouvernements alliés savaient ce qui se passait : 1.5 millions de juifs étaient déportés vers des lieux inconnus. Personne ne pouvait s’imaginer à quel point la machine de guerre nazie s’était emballée, il aurait fallu être inhumain pour ne serait-ce croire à de pareilles horreurs.
Avec des bombes qui explosaient à plus de 30 mètres de leurs cibles, il semblait impossible de détruire les installations sans faire de victimes : mais des fours aux chambres, du bagne à la faim, des chiens aux bombes des alliés, ces dernières auraient délivrés de nombreux être humains de la souffrance.
Les photographies sont d’une qualité ahurissante et l’on distingue bien les trains à l’arrêt, les camps de travailleurs et les fumées des chambres à gaz. Et quand les fours ne suffisaient pas, on brulait les corps à ciel ouvert.
Entre la prise de ces photographies à la libération des camps par les russes, 150 000 personnes sont mortes.
Entre la prise de ces photographies à la libération des camps, 12000 personnes ont été gazées chaque jour.
Entre la prise de ces photographies à la libération des camps, on ne saura jamais combien de personnes levaient la tête au ciel pour regarder les trainées de l’appareil qui prenait ces terribles clichés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Auschwitz...était-on au courant ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si c'était vrai ...
» je vous tiens au courant.....
» Le Havre. La Maison des arts du récit.
» Quel était le nom par défaut de cet évènement ?
» Quelle était................

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeunes populaires Alsace :: Ministère de l'intérieur-
Sauter vers: