Jeunes populaires Alsace

Débats d'Alsaciens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Alternative libérale

Aller en bas 
AuteurMessage
adrien

adrien

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 27/09/2006

Alternative libérale Empty
MessageSujet: Alternative libérale   Alternative libérale Icon_minitimeJeu 12 Oct - 20:49

Manifeste pour une
Alternative Libérale
________________________________________
Un grand pays qui va mal
La France est un grand pays qui va mal : chômage endémique, violences urbaines, stagnation du pouvoir d'achat, déficits abyssaux, réformes impossibles, marginalisation sur la scène européenne et internationale. Travaillée par le doute, tentée par le renoncement, la société s'enfonce dans la crise et le déni des véritables enjeux.
Aujourd'hui, dans notre pays, ceux qui connaissent un accident de parcours sont condamnés à des années d'exclusion, avec pour seule perspective de vivre de la charité publique. Tandis qu'on décourage les entrepreneurs, le soutien aux plus faibles se mue en assistanat structurel. Le travail n'est plus perçu comme un échange productif, promesse d'un épanouissement personnel, mais comme un maigre privilège qu'il s'agit de protéger au prix de tous les renoncements.
L'action politique bégaie. Galvaudée par trop de discours creux, l'idée même de réforme est devenue suspecte. Les élites politiques, étatistes mitterrandiens ou chiraquiens confondus, ne portent plus aucun espoir. Faute de résultats et de respect des engagements, ils ont perdu tout crédit. Les succès électoraux des partis extrémistes en témoignent : l'accumulation par milliers de lois, règlements et décrets ne peut pallier l'absence de projet politique.
Débordée par l'inquiétude, la société se réfugie dans les mythes et la dénonciation des boucs émissaires. Refusant les réalités économiques d'un monde ouvert, les Français laissent filer les déficits publics, hypothéquant le futur de leurs enfants. Toujours prompts au mensonge, les corporatistes revendiquent le repli et promettent des lignes Maginot pour se défendre d'un monde pourtant riche d'opportunités.
Pour retrouver l'optimisme, la confiance et le goût de l'avenir, pour regagner notre place dans le concert des nations démocratiques, pour construire une France et un monde dans lequel nos enfants pourront s'épanouir, nous devons rendre possible un nouveau modèle de société.
L'alternative libérale
Ce changement que nous appelons de nos vœux, nous l'appelons l'Alternative Libérale : un projet de société fondé sur le libre choix de chacun pour la prospérité de tous. Le choix d'une France qui fait confiance à ses citoyens, croit en son avenir et porte haut dans le monde les idées de liberté qui sont au cœur de son héritage.
Nous ne voulons plus d'une société hiérarchisée, dirigée par des énarques dogmatiques et des corporatistes archaïques. Nous voulons une société où les individus s'organisent librement, assument leurs choix et prennent leurs responsabilités. Lasse des errements ruineux et des fausses solidarités imposées par un Etat aussi centralisé qu'épuisé, la société civile doit reprendre l'initiative dans tous les domaines.
Nos valeurs sont éternelles, ce sont celles de la démocratie, de la liberté, de la responsabilité de chacun et de l'égalité de tous devant les institutions. Porteurs d'un libéralisme éthique, refusant l'utilitarisme, les conservatismes et l'inertie sociale-démocrate, nous sommes la nouvelle génération libérale.
Las des querelles de clans et des rencontres prétendues impossibles, nous voulons réunir dans l'action politique tous les amoureux de la liberté. Nous voulons que notre pensée retrouve la place qu'elle n'aurait jamais dû perdre dans le débat politique de notre pays : celle d'une philosophie de la liberté et de l'épanouissement individuel, gagnante pour tous.
Nous incarnons une nouvelle génération politique, convaincue des vertus du courage et de la vérité, consciente des atouts de notre pays dans le siècle qui s'ouvre. Nous sommes confiants en l'avenir : forte d'un nouveau projet, la France ne décevra plus ses citoyens et ses amis. Nous serons le sang neuf dont la politique a besoin. Nous serons l'élan vers le changement.



Les adhérents d'Alternative Libérale s'engagent à défendre les priorités suivantes dans leur action politique:
Refonder la démocratie
Afin de ranimer chez nos concitoyens le goût de la politique et la confiance dans nos institutions, nous voulons une réforme profonde de l'Etat : la séparation des pouvoirs est à reconstruire.

Nous voulons un parlement réellement représentatif, qui exerce pleinement son pouvoir législatif et contrôle effectivement l'exécutif. Nous voulons des députés à temps plein, libres de fixer leur ordre du jour, libres de contrôler le budget du pays, libres de débattre de toutes les questions publiques, y compris en matière de défense et de politique étrangère.
Afin de faire de la justice un réel troisième pouvoir, nous voulons assurer son indépendance et la doter d'un budget conséquent. Nous voulons une justice rendue dans des délais raisonnables. Nous voulons une justice équitable, reconnue comme telle par l'ensemble des citoyens.
Pour refonder la légitimité des associations, syndicats et partis politiques, nous voulons réformer leurs modes de fonctionnement et de financement. Nous refusons aussi que l'Etat s'arroge le droit de décider lesquelles de ces organisations sont à ses yeux représentatives.
Enfin, l'administration doit être remise sous contrôle. Aucune confusion entre intérêts publics et privés ne doit être tolérée. Toute corruption avérée d'élus ou de hauts fonctionnaires doit être sévèrement sanctionnée et entraîner leur mise à l'écart effective.
Libérer la société
La démocratie ne vaut que par la liberté qu'elle offre à chaque citoyen de construire sa vie en faisant des choix et en les assumant.
Le souci du législateur doit être d'élargir le champ des libertés dans la mesure du possible et non de le restreindre. Aussi, nous voulons reconquérir les libertés individuelles et collectives érodées par des décennies d'acharnement législatif.
Nous voulons que chacun puisse faire de vrais choix en matière d'éducation, de santé, de retraite ou d'assurance chômage. Nous voulons que la liberté de penser et de s'exprimer ne soit soumise à aucun contrôle étatique. Nous voulons que chacun puisse disposer de lui-même dans la seule limite du respect des droits d'autrui.
L'organisation du travail doit aussi respecter les choix de chacun. Nous croyons dans les vertus du contrat et de l’association pour permettre une révolution du temps choisi et de la multi-activité. Nous savons aussi que les technologies numériques émergentes rendent possible de nouveaux modèles d'organisation : utilisées à bon escient, elles seront porteuses de nouvelles libertés.
Enfin, parce qu'ils permettent de fonder la réussite de chacun sur la seule satisfaction des autres, l'échange libre et l'initiative individuelle doivent être protégés et respectés.
Retrouver la justice
Une société de justice ne peut se concevoir sans égalité des droits. Nous combattrons donc farouchement tous les intérêts et corporatismes qui entendent soumettre la communauté à leurs privilèges.
pour que les lois soient applicables, nous voulons qu’elles soient lisibles et régulièrement évaluées.
La justice n'est pas qu'une question de loi : si l'égalité des chances et l'éradication de la pauvreté ne peuvent se décréter, elles restent des idéaux à conquérir. Un échec scolaire ou professionnel ne doit condamner personne à une exclusion durable : nous voulons une société qui accepte le risque et offre à chacun une nouvelle chance.
Parce que la propriété est un droit fondamental qu'on ne peut limiter sans conséquences et parce que chacun doit pouvoir jouir des fruits de son travail pour rester maître de sa vie, nous prônons une réforme radicale de notre fiscalité, trop complexe et trop lourde pour être équitable.
Une égale sécurité doit être garantie pour tous dans le respect strict de la présomption d'innocence.
Enfin, parce qu'il ne peut y avoir de justice véritable sans droit au recours, seule garantie contre l' arbitraire, nous demandons la révision des procédures administratives.
Construire la prospérité
Il est temps de démythifier le marché. Une économie prospère est le fondement de toute ambition sociale : nulle richesse ne peut être partagée qui n'a d'abord été produite.
Nous voulons une économie dynamique qui crée les opportunités nécessaires à la relance de l'ascenseur social. Nous voulons une croissance forte, qui donnera à notre pays les armes pour lutter contre la pauvreté qui le gangrène. Nous voulons une société d'activité, où les ressources et les talents de chacun ne seront plus gaspillés.
Pour atteindre ces objectifs, nous voulons encourager l'initiative économique et la création de richesses. Nous voulons mettre fin aux monopoles, rentes et protections d'Etat de toutes sortes, qui entravent l'activité et dénaturent la concurrence. Nous voulons assainir les finances publiques pour préserver les générations futures. Nous voulons transformer la fiscalité, réformer le code du travail et créer un environnement juridique et financier favorable à l'échange.
Enfin, parce que nous ne pourrons jamais construire une Europe prospère dans un monde de misère, nous devons soutenir le développement, désormais urgent, des pays pauvres. Nous demandons une réforme de l'aide publique au développement, massivement détournée, et la fin des subventions à l'exportation de nos produits, qui ravagent leurs économies.
La responsabilisation de chacun et le principe du libre contrat nous permettront de construire un monde ou la liberté et le progrés seront mis au service des générations futures et de la préservation de leur environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste

le capitaliste

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/11/2006

Alternative libérale Empty
MessageSujet: Re: Alternative libérale   Alternative libérale Icon_minitimeDim 26 Nov - 15:11

Alternative Libérale, un parti aidé financièrement par le PS afin de piquer les voix libérales à Monsieur Sarkozy ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien

adrien

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 27/09/2006

Alternative libérale Empty
MessageSujet: Re: Alternative libérale   Alternative libérale Icon_minitimeDim 26 Nov - 16:24

sérieux ??????
des sources?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le capitaliste

le capitaliste

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/11/2006

Alternative libérale Empty
MessageSujet: Re: Alternative libérale   Alternative libérale Icon_minitimeMer 27 Déc - 21:12

adrien a écrit:
sérieux ??????
des sources?

Je n'ai pas de sources très sérieuses, mais uniquement des témoignages de sympathisants d'Alternative Libérale.

AL serait financée par le PS afin de faire chûter Monsieur Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Alternative libérale Empty
MessageSujet: Re: Alternative libérale   Alternative libérale Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Alternative libérale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Améliorer la charte de bonne conduite générale
» Assemblée Générale ADIM Abitibi-Témiscamingue
» Ecole alternative à Crest
» Cirage, une alternative?
» Anesthésie générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeunes populaires Alsace :: Nos présidents....et nos personnalités-
Sauter vers: