Jeunes populaires Alsace

Débats d'Alsaciens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Ségolène Royal

Aller en bas 
AuteurMessage
adrien

adrien

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 27/09/2006

Ségolène Royal Empty
MessageSujet: Ségolène Royal   Ségolène Royal Icon_minitimeJeu 12 Oct - 20:47

La candidate socialiste, c’est un peu la Mylène Farmer de la politique : quand elle ouvre la bouche, on attend quelque chose de formidable, tant ses paroles sont rares. La dernière fois que l’artiste a prononcé quelques syllabes, on a appris qu’elle aimait les fraises Tagada ; quant à la politicienne, qu’elle sait lire.
Critiquée par ses rivaux pour son inexpérience en matière de politique étrangère, Ségolène Royal a voulu démontrer le contraire mercredi, en abordant les questions européennes. «Je veux débloquer l’Europe et sortir la France de l’isolement», a-t-elle expliqué, en «réalisant l’Europe par la preuve».
La présidente de la région Poitou-Charentes a répété qu’elle était opposée à l’idée d’un «mini-traité» pour relancer la réforme des institutions, défendu par Nicolas Sarkozy, mais elle est restée évasive sur la question.
Au plan économique, Ségolène Royal a proposé d’aider «l’Europe des énergies renouvelables», en mettant en place une « fiscalité européenne très incitative tendant vers la TVA à taux zéro ou presque zéro en faveur des économies d’énergies et des énergies renouvelables».
Sur le plan social, elle a prôné l’instauration de «minimas sociaux dans tous les pays européens», la «suppression des aides européennes aux entreprises qui délocalisent d’un pays européen vers un autre» et le remboursement des «aides publiques à celles délocalisant hors de l’Union». Sur la question de l’agriculture, Ségolène Royal a réclamé «un débat sur la réforme du Pacte de stabilité» et a assuré vouloir rendre à l’Eurogroupe «sa capacité de pilotage» face à la Banque centrale européenne.
En revanche, Ségolène Royal n’a pas abordé le sujet qui fâche, l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. «Mon opinion est celle du peuple français», a-t-elle lâché. Elle a cependant rejoint la position de Jacques Chirac sur la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie comme préalable à l’adhésion d’Ankara.
Elle a aussi fait savoir qu’elle refuserait, si elle était «en situation», toute «complaisance» à l’égard de la Russie et qu’elle avait l’intention de «rééquilibrer» les relations transatlantiques.
Mais la candidate socialiste à la candidature a promis d’en dire plus lors d’une nouvelle conférence de presse, dans « un mois, un mois et demi ». Soit après le vote de militants socialistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ségolène Royal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Royal Marines Commando (United Kingdom)
» Alpa : Yacht Royal Albert II
» Collège Royal de l'Enseignement Militaire Supérieur(CREMS)
» 1er Lycée Militaire Royal Kénitra
» Royal Air Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeunes populaires Alsace :: Nos présidents....et nos personnalités-
Sauter vers: