Jeunes populaires Alsace

Débats d'Alsaciens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 L'anthrax Le Pen

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 10/09/2006

L'anthrax Le Pen Empty
MessageSujet: L'anthrax Le Pen   L'anthrax Le Pen Icon_minitimeVen 15 Sep - 18:30

Le Pen au second tour ?

Le coup de tonnerre du 21 avril peut-il encore se reproduire ? Une question qu’on n’aura pas fini de poser ces sept prochains mois. Doit-on s’attendre à une « bombe » comme titre cette semaine L’Express ?
Rappelons que Le Pen n’est pas dans une logique d’accession au pouvoir, mais sur une logique d’agitation qui fait que ses idées continuent d’avancer. Actuellement en France, et plus particulièrement depuis le 22 avril, il ya une « lepénisation » des esprits et une peur de l’autre (les frontières s’allongent, on se mélange, il faut se bunkériser : une logique de replis sur soi qui es le terreau du Front National).
Bien évidemment on peut espérer que les français auront retenu la leçon. On s’est quand même fait une belle frayeur ! En tout cas les politiques de la nouvelle génération l’ont compris et ont repris les thèmes du Front National en main en proposant des mesures et des débats sérieux (Sarkozy étant sur ce point bien plus pédagogue que l’étoile montante, peut être filante, candidate socialiste). Mais le vote protestataire reste un risque pour les futures présidentielles, mais plus probablement autour de personnages plus « sympathiques » comme Nicolas Hulot, ou faussement fréquentable comme les extrémistes Besancenot, Bové, Arlette…
Mais attention : penser de la sorte c’est contribuer à marginaliser un homme qui se porte comme le héraut des marginaux de la politique, c’est entrer dans son propre jeu.
L’expression de « lepénisation des esprits » est la plus imbécile qui soit : c’est en l’ostracisant sans arrêt qu’on le certifie.
Alors titre « Bombe Le Pen », c’est lui donner une sorte de crédibilité, de résonance.
J’aurais plutôt choisi « Le Pen : l’anthrax de la politique ».
Car disons le : Le Pen n’a pas d’idées. Il suffit de prêter attention à son vocable : il parle de « séisme », il veut « ébranler » le système, il file la métaphore de la « fissure ». LE front National c’est le parti de la rage, de la dénonciation.
Mais c’est aussi l’homme qui rassemblé le plus de votes chez les jeunes. Jeunes qui se sentent exclus, privés de toute idée d’avenir qui se réfugient dans le vote extrême.
En ce sens, les présidentielles de 2007 seront cruciales, car c’est l’élection des jeunes : des jeunes qui n’ont pas connu mai 68 mais qui aspirent eux aussi à leur petite révolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popalsace.easyforumpro.com
 
L'anthrax Le Pen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeunes populaires Alsace :: Nos présidents....et nos personnalités-
Sauter vers: